éternel Japon

embleme famille impériale
-- L'Empire du soleil levant --

icone siteLes châteaux

Sommaire :


Alors qu'au 16ème siècle, voire au début du 17ème siècle, sont bâtis en Europe le château de Chenonceau ou le château de Chambord - l'artillerie rendant désormais inutiles les châteaux forts européens -, c'est à cette époque que les forteresses seigneuriales japonaises prennent un aspect démesuré, avec des douves, plusieurs ceintures de murailles de pierre de plusieurs mètres d'épaisseur, et un donjon construit au milieu de l'ensemble.

chateau utsunomiya plan
Plan du château d'Utsunomiya, préfecture de Tochigi.
On compte 40 000 sites castraux au Japon mais les châteaux en bois et en pierre ont essentiellement été construits au 16ème siècle, voire au début du 17ème siècle.

À la fin du 16ème siècle, les daimyōs imposent à leurs guerriers d'habiter au pied des remparts des châteaux. Les guerriers composant 5% de la population, c'est une véritable agglomération qui naît aux abord des châteaux, regroupant de nombreux artisans et marchands.

De nombreux châteaux japonais construits en pierre et en bois ont été détruits par des tremblements de terre ou des incendies criminels pendant la période Sengoku. Mais c'est surtout après la bataille de Sekigahara que les destructions vont être systématiques. Le shogunat Tokugawa fera en effet raser bon nombre de châteaux japonais afin de mieux asseoir son pouvoir et d'empêcher toute velléité de rébellion contre l'autorité du shōgun ; en 1615, juste avant de mourir, le shōgun Tokugawa Ieyasu décidât en effet que seul un château par domaine féodal pouvait encore subsister.

carte regions japon shogunat tokugawa ieyasu
Les régions japonaises à l'époque du shogunat de Tokugawa Ieyasu.

Des destructions très importantes de châteaux eurent aussi lieu au 19ème siècle à l'époque Meiji, à une période où le pays a tout fait pour rattraper son retard technologique avec l'Occident, et considérait que les châteaux japonais étaient les symboles de l'ancienne élite guerrière et d'un passé archaïque désormais révolu. Plus de 2 000 châteaux seront détruits. D'autres seront simplement laissés à l'abandon.

Il y a aussi un détachement plus important des Japonais par rapport aux Occidentaux vis à vis des objets ou des constructions, peut être dû à une plus grande éphéméréité des choses face aux éléments naturels s'exprimant parfois de façon particulièrement violente dans l'archipel (tremblements de terre, volcans, typhons, tsunamis, etc.).

chateau goryokaku
Le Goryōkaku (五稜郭), forteresse de style Vauban, préfecture d'Hokkaidō.
La citadelle fut construite sur l'île d'Hokkaidō en prévention d'une attaque russe. La place forte fut le siège de la république d'Ezo et le lieu de la dernière bataille de la guerre de Boshin (1868-1869).

Certains châteaux japonais ont aussi été bombardés par l'aviation étasunienne pendant le deuxième conflit mondial. Un programme de restauration de châteaux est entrepris depuis 1945 par le gouvernement, et on voit renaître sur le territoire japonais ces édifices de bois, de pierre et parfois aussi de béton. De nombreux donjons ont ainsi été reconstruits en tâchant de respecter la conformité avec les batiments originels.

chateau katsuren
Ruines du château de Katsuren (勝連城, Katsuren Gusuku), préfecture d'Okinawa.
Des carrelages et des céramiques ont été exhumés du site de cet ancien château appartenant au puissant royaume de Ryūkyū enrichi par le commerce. Lors de fouilles réalisées Dans les années 2010, on y a ainsi découvert des monnaies romaines et ottomanes.

Depuis les années 1970, la législation permet de faire des fouilles d'urgence et de protéger les sites les plus intéressants. Les restaurations des châteaux, notamment des donjons, ont aussi comme objectifs d'éventuelles retombées touristiques et économiques.

Quelques châteaux authentiques ont cependant été préservés des tremblements de terre, du feu et de la destruction, ils sont au nombre de douze, en voici la liste :

Château de Hirosaki, préfecture d'Aomori (Tōhoku)

Château d'Inuyama, préfecture d'Aichi (Chūbu)

Château de Maruoka, préfecture de Fukui (Chūbu)

Château de Matsumoto, préfecture de Nagano (Chūbu)

Château de Hikone, préfecture de Shiga (Kansai)

Château de Himeji, préfecture de Hyōgo (Kansai)

Château de Kōchi, préfecture de Kōchi (Shikoku)

Château de Marugame, préfecture de Kagawa (Shikoku)

Château de Matsuyama, préfecture d'Ehime (Shikoku)

Château d'Uwajima, préfecture d'Ehime (Shikoku)

Château de Bitchū Matsuyama, préfecture d'Okayama (Chūgoku)

Château de Matsue, préfecture de Shimane (Chūgoku)

On distingue différents types de châteaux en fonction de leur emplacement spécifique : les « châteaux de montagne » (« yama-jiro », 山城), les « châteaux de colline » (« hirayama-jiro », 平山城, châteaux 20 à 100m d'altitude), les « châteaux de plaine » (« hira-jiro », 平城) ou encore les « châteaux dans la mer » (« mizu-jiro », 水城).

Comme avec les temples, certaines habitations sont très proches des châteaux. Il n'existe pas de zone de protection du patrimoine, et les règles imposant une distance minimale de construction à respecter autour de ces lieux sont plus laxistes qu'en Europe. L'intérieur des châteaux est également très dépouillé et fait parfois office de musée local.

carte regions japon
Les régions japonaises aujourd'hui
carte prefectures japon
Les préfectures japonaises

Les châteaux japonais en images

a/ Région de Hokkaidō (北海道)

Un seul château de l'époque Edo est présent sur l'île/préfecture d'Hokkaidō, celui de Matsumae.

chateau matsumae
Château de Matsumae (松前城, Matsumae-jō), préfecture d'Hokkaidō.
chateau matsumae
Château de Matsumae (松前城, Matsumae-jō), préfecture d'Hokkaidō.

b/ Région du Tōhoku (東北地方)

chateau aizuwakamatsu
Château d'Aizuwakamatsu (会津若松城, Aizuwakamatsu-jō) ou château de Tsuruga (鶴ヶ城, Tsuruga-jō), préfecture de Fukushima.

Le château de Hirosaki fut construit en 1611 et fut le siège du clan Tsugaru dans l'ancienne province de Mutsu.

chateau hirozaki
Château de Hirosaki (弘前城, Hirosaki-jō) ou château de Takaoka (鷹岡城, 高岡城, Takaoka-jō), préfecture d'Aomori.
chateau hirozaki
Château de Hirosaki (弘前城, Hirosaki-jō), préfecture d'Aomori.
chateau kaminoyama
Château de Kaminoyama (上山城, Kaminoyama-jō) ou château de Tsukioka, préfecture de Yamagata.
chateau komine
Château de Komine (小峰城, Komine-jō) ou château de Shirakawa (白河城, Shirakawa-jō), préfecture de Fukushima.
chateau kubota
Château de Kubota (久保田城, Kubota-jō), préfecture d'Akita.
chateau nihonmatsu
Château de Nihonmatsu (二本松城・霞ヶ城, Nihonmatsu-jō), préfecture de Fukushima.
chateau shiroishi
Château de Shiroishi (白石城, Shiroishi-jō), préfecture de Miyagi.
chateau yamagata
Château de Yamagata (山形城, Yamagata-jō), préfecture de Yamagata.

c/ Région du Kantō (関東地方)

Le château d'Edo (aujourd'hui Tōkyō), ancienne résidence shogunale et actuelle résidence impériale :

chateau edo
« Tatsumi-yagura » du complexe impérial de Tōkyō (autrefois Edo) ou Kōkyo, préfecture de Tōkyō.
Le château d’Edo (江戸城, Edo-jō) ou château de Chiyoda (千代田城 Chiyoda-jō) s'étendait sur une superficie encore plus importante que la résidence impériale contemporaine.
chateau edo
Tourelle « Fujimi Yagura » du complexe impérial de Tōkyō, préfecture de Tōkyō.
chateau odawara
Château d'Odawara (小田原城, Odawara-jō), préfecture de Kanagawa.
chateau odawara
Château d'Odawara (小田原城, Odawara-jō), préfecture de Kanagawa.
chateau otaki
Château d'Ōtaki (大多喜城, Ōtaki-jō) ou Ōdagi-Jō » (小田喜城), préfecture de Chiba.
chateau sekiyado
Château Sekiyado (関宿城, Sekiyado-jō), préfecture de Chiba.
chateau takasaki
Château de Takasaki (高崎城, Takasaki-jō), préfecture de Gunma.
chateau tateyama
Château de Tateyama (館山城, Tateyama-jō), préfecture de Chiba.

d/ Région du Chūbu (中部地方)

chateau echizen ono
Château d'Echizen-Ōno (大野城, Echizen-Ōno-jō), préfecture de Fukui.
chateau gifu
Château de Gifu (岐阜城, Kifu-jō), préfecture de Gifu.
chateau gujo hachiman
Château de Gujō Hachiman (郡上八幡城, Gujō Hachiman-jō), préfecture de Gifu.

Le château d’Inuyama est peut être le plus ancien du Japon. Le château appartint au clan Oda puis au clan Naruse.

chateau inuyama
Château d’Inuyama (犬山城, Inuyama-jō), préfecture d'Aichi.
chateau inuyama
Château d’Inuyama (犬山城, Inuyama-jō), préfecture d'Aichi.
chateau inuyama
Panorama du château d’Inuyama (犬山城, Inuyama-jō), préfecture d'Aichi.
Les châteaux bâtis sur des sites escarpés sont pratiquement imprenable, 2 000 défenseurs pouvant tenir en échec une armée assiégeante de plusieurs dizaines de milliers d'hommes.
chateau iwasaki
Château d'Iwasaki (岩崎城, Iwasaki-jō), préfecture d'Aichi.
chateau kakegawa
Château de Kakegawa (掛川城, Kakegawa-jō), préfecture de Shizuoka.

Le château de Kanazawa a la particularité d'avoir été restauré dans les années 2000 suivant les méthodes traditionnelles de construction.

chateau kanazawa
Château de Kanazawa (金沢城, Kanazawa-jō), préfecture d'Ishikawa.
chateau kanazawa
Château de Kanazawa (金沢城, Kanazawa-jō), préfecture d'Ishikawa.
chateau kanazawa
Château de Kanazawa (金沢城, Kanazawa-jō), préfecture d'Ishikawa.
chateau kanazawa
Château de Kanazawa (金沢城, Kanazawa-jō), préfecture d'Ishikawa.
chateau kiyosu
Château de Kiyosu (清洲城, Kiyosu-jō), préfecture d'Aichi.

Le château de Maruoka possède peut être le plus ancien donjon (« tenshu ») du Japon.

chateau maruoka
Château de Maruoka (丸岡城, Maruoka-jō), préfecture de Fukui.
chateau maruoka
Château de Maruoka (丸岡城, Maruoka-jō), préfecture de Fukui.

Le château de Matsumoto, surnommé le « le corbeau » en raison de sa couleur noire, appartint au clan Ogasawara.

chateau matsumoto
Château de Matsumoto (松本城, Matsumoto-jō), préfecture de Nagano.
chateau matsumoto
Château de Matsumoto (松本城, Matsumoto-jō), préfecture de Nagano.
chateau matsumoto
Château de Matsumoto (松本城, Matsumoto-jō), préfecture de Nagano.
chateau matsushiro
Château de Matsushiro (松代城 Matsushiro-jō), préfecture de Nagano.

le château de Nagoya dans la préfecture d'Aichi était utilisé comme quartier général de l'armée et comme camp de prisonniers de guerre pendant la Deuxième Guerre mondiale. Au cours des bombardements du Japon, le château a été incendié lors d'un raid aérien de l'armée américaine le 14 mai 1945. Le donjon a été reconstruit en 1959.

chateau nagoya
Château de Nagoya (名古屋城, Nagoya-jō), préfecture d'Aichi.
chateau nagoya
Château de Nagoya (名古屋城, Nagoya-jō), préfecture d'Aichi.
chateau nagoya
Château de Nagoya (名古屋城, Nagoya-jō), préfecture d'Aichi.
chateau nishio
Château de Nishio (西尾城, Nishio-jō) ou Tsuru-jō (鶴城) ou Tsuruga-jō (鶴ヶ城) ou Saijo-jō (西条城), préfecture d'Aichi.
chateau ogaki
Château d'Ōgaki (大垣城, Ōgaki-jō) ou château de Bi (麇城, Bi-jō) ou château de Kyoroku (巨鹿城, Kyoroku-jō), préfecture de Gifu.
chateau ogaki
Château d'Ōgaki (大垣城, Ōgaki-jō), préfecture de Gifu.
chateau okazaki
Tour du château d'Okazaki (岡崎城, Okazaki-jō), préfecture d'Aichi.
chateau shibata
Château de Shibata (新発田城, Shibata-jō), préfecture de Niigata.
chateau sunomata
Château de Sunomata (墨俣城, Sunomata-jō) ou château d'Ichiya Sunomata (墨俣一夜城, Sunomata Ichiya-jō), préfecture de Gifu.
chateau sunpu
Château de Sunpu (駿府城, Sunpu-jō) ou château de Shizuoka (静岡城, Shizuoka-jō), ou « château de l’île flottante », préfecture de Shizuoka.
chateau tahara
Château de Tahara (田原城, Tahara-jō), préfecture d'Aichi.
chateau toyama
Château de Toyama (富山城, Toyama-jō) ou château d'Azumi (安住城, Azumi-jō), préfecture de Toyama.

Le château d'Ueda a vu ses 2 000 défenseurs commandés par le daimyō Sanada Yukimura résister à une armée de 40 000 hommes commandée par Tokugawa Hidetada, empêchant le fils de Tokugawa Ieyasu de se rendre à temps à la bataille décisive de Sekigahara en 1600.

chateau ueda
Château d'Ueda (上田城, Ueda-jō), préfecture de Nagano.
chateau ueda
Château d'Ueda (上田城, Ueda-jō), préfecture de Nagano.
chateau ueda
Château d'Ueda (上田城, Ueda-jō), préfecture de Nagano.
chateau yoshida
Château de Yoshida (吉田城, Yoshida-jō) ou château d'Imahashi (今橋城, Imahashi-Jō), préfecture d'Aichi.

e/ Région du Kansai (関西地方)

chateau akashi
Château d'Akashi (明石城, Akashi-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau ako
Château d'Akō (赤穂城, Akō-jō), préfecture de Hyōgo.

Le château de Himeji est le château le mieux conservé du Japon. De nombreuses fictions historiques y ont été tournées. Les deux célèbres films du cinéaste Akira Kurosawa « Ran » et « Kagemusha » y ont aussi été tournés.

chateau himeji
Panorama du château de Himeji (姫路城, Himeji-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau himeji
Château de Himeji (姫路城, Himeji-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau himeji
Ancien plan du château de Himeji (姫路城, Himeji-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau himeji
Vue du château de Himeji depuis le donjon, préfecture de Hyōgo.
chateau fukuchiyama
Château de Fukuchiyama (福知山城, Fukuchiyama-jō), préfecture de Kyōto.
chateau fushimi
Château de Fushimi (伏見城, Fushimi-jō) ou château de Momoyama (桃山城, Momoyama-jō) ou château de Fushimi-Momoyama, préfecture de Kyōto.

Le château de Hikone doit sa préservation grâce à l'intervention personnelle d'un empereur. Le pont construit dans la tradition japonaise a également été conservé.

chateau hikone
Château de Hikone (彦根城, Hikone-jō), préfecture de Shiga.
chateau hikone
Panorama du château de Hikone (彦根城, Hikone-jō), préfecture de Shiga.
chateau hikone
Douves et pont du château de Hikone (彦根城, Hikone-jō), préfecture de Shiga.
chateau hikone
Genkyuen du château de Hikone (彦根城, Hikone-jō), préfecture de Shiga.
chateau iga ueno
Château d'Iga Ueno (伊賀上野城, Iga Ueno-jō) ou château d'Ueno (上野城, Ueno-jō) ou château de Hakuho (白鳳城, Hakuhō-jō), préfecture de Mie.
chateau iga ueno
Douves du château d'Iga Ueno (伊賀上野城, Iga Ueno-jō), préfecture de Mie.
chateau iga ueno
Douves du château d'Iga Ueno (伊賀上野城, Iga Ueno-jō), préfecture de Mie.
chateau izuchi
Château d'Izushi (出石城, Izushi-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau kishiwada
Château de Kishiwada (岸和田城, Kishiwada-jō), préfecture d'Osaka.
chateau kishiwada
Château de Kishiwada (岸和田城, Kishiwada-jō), préfecture d'Osaka.
chateau minakuchi
Château de Minakuchi (水口城, Minakuchi-jō) ou château d'Hekisui, préfecture de Shiga.
chateau nijo
Château de Nijō (二条城, Nijō-jō), préfecture de Kyōto.
chateau nijo
Château de Nijō (二条城, Nijō-jō), préfecture de Kyōto.
chateau nagahama
Château de Nagahama (長浜城, Nagahama-jō), préfecture de Shiga.

Le château d'Osaka (大坂城 / 大阪城, Ōsaka-jō, anciennement prononcé Ōzaka-jō) est un des châteaux les plus célèbres du Japon. Il a joué un rôle majeur durant l'unification du Japon au 16ème siècle au cours de l'une des dernières grandes révoltes contre les Tokugawa, réprimée lors des sièges d'Osaka en 1614 et 1615.

chateau osaka
Donjon du château d'Osaka (大坂城 / 大阪城, Ōsaka-jō), préfecture d'Osaka.
chateau osaka
Château d'Osaka (大坂城 / 大阪城, Ōsaka-jō), préfecture d'Osaka.
chateau sasayama
Château de Sasayama (篠山城, sasayama-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau sasayama
Douves du château de Sasayama (篠山城, sasayama-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau shoryuji
Château de Shōryūji (勝龍寺城, Shōryūji-jō), préfecture de Kyōto.
chateau sumoto
Château de Sumoto (洲本城, Sumoto-jō), préfecture de Hyōgo.
chateau tsu
Château de Tsu (津城 Tsu-jō), préfecture de Mie.
chateau wakayama
Château de Wakayama (和歌山城, Wakayama-jō), préfecture de Wakayama.
chateau wakayama
Château de Wakayama (和歌山城, Wakayama-jō), préfecture de Wakayama.
chateau wakayama
Château de Wakayama (和歌山城, Wakayama-jō), préfecture de Wakayama.
chateau wakayama
Château de Wakayama (和歌山城, Wakayama-jō), préfecture de Wakayama.

f/ Région du Shikoku (四国)

chateau imabari
Château d'Imabari (今治城, Imabari-jō), préfecture d'Ehime.

Le Château de Kōchi est située dans l'ancienne province de Tosa. Les douves sont alimentées par des rivières.

chateau kochi
Château de Kōchi (高知城, Kōchi-jō), préfecture de Kochi.
chateau kochi
Château de Kōchi (高知城, Kōchi-jō), préfecture de Kochi.
chateau kochi
Château de Kōchi (高知城, Kōchi-jō), préfecture de Kochi.
chateau kochi
Château de Kōchi (高知城, Kōchi-jō), préfecture de Kochi.

Le site du château de Marugame appartint au clan Nara, vassal du clan Hosokawa. Le château fut construit par Ikoma Chikamasa.

chateau marugame
Château de Marugame (丸亀城, Marugame-jō) ou château de Kameyama ou château de Horai, préfecture de Kagawa.
chateau marugame
Château de Marugame (丸亀城, Marugame-jō), préfecture de Kagawa.
chateau marugame
Château de Marugame (丸亀城, Marugame-jō), préfecture de Kagawa.

Le château de Matsuyama est situé dans l'ancienne province d'Iyo. La construction débuta avec Katō Yoshiaki, un vassal de Toyotomi Hideyoshi.

chateau matsuyama
Château de Matsuyama (松山城, Matsuyama-jō), préfecture de Ehime.
chateau matsuyama
Château de Matsuyama (松山城, Matsuyama-jō), préfecture de Ehime.
chateau matsuyama
Château de Matsuyama (松山城, Matsuyama-jō), préfecture de Ehime.
chateau ozu
Château d'Ōzu (大洲城, Ōzu-jō) ou château de Jizōgatake (地蔵ヶ嶽城, Jizōgatake-jō), préfecture de Ehime.
chateau takamatsu
Château de Takamatsu (高松城, Takamatsu-jō) ou château de Tamamo (玉藻城, Tamamo-jō), préfecture de Kagawa.

Le château d'Uwajima fut construit en 1596 par Tōdō Takatora, un daimyō vassal de Toyotomi Hideyoshi.

chateau uwajima
Château d'Uwajima (宇和島城, Uwajima-jō) ou Tsurushima-jo, préfecture de Ehime.
chateau uwajima
Château d'Uwajima (宇和島城, Uwajima-jō), préfecture de Ehime.
chateau uwajima
Château d'Uwajima (宇和島城, Uwajima-jō), préfecture de Ehime.

g/ Région du Chūgoku (中国地方)

Le château de Bitchū Matsuyama est le plus haut château de l'archipel japonais (construit à 480m d'altitude).

chateau bitchu matsuyama
Château de Bitchū Matsuyama (備中松山城, Bitchū Matsuyama-jō), préfecture d'Okayama.
chateau bitchu matsuyama
Château de Bitchū Matsuyama (備中松山城, Bitchū Matsuyama-jō), préfecture d'Okayama.
chateau bitchu matsuyama
Château de Bitchū Matsuyama (備中松山城, Bitchū Matsuyama-jō), préfecture d'Okayama.
chateau fukuyama
Château de Fukuyama (福山城, Fukuyama-jō) ou château de Hisamatsu (久松城, Hisamatsu-jō), préfecture d'Hiroshima.

Le château d'Hiroshima fut entièrement détruit après le largage de la bombe nucléaire étasunienne sur la ville en 1945. Il a été reconstruit en 1958 et sert de musée de l'histoire de la ville avant le deuxième conflit mondial.

chateau hiroshima
Château d'Hiroshima (広島城, Hiroshima-jō) ou château de la Carpe (鯉城, Ri-jō), préfecture d'Hiroshima.
chateau iwakuni
Château d'Iwakuni (岩国城, Iwakuni-jō), préfecture de Yamaguchi.

Le château de Matsue ou « château du pluvier » a été construit par Horio Yoshiharu en 1611.

chateau matsue
Château de Matsue (松江城, Matsue-jō), préfecture de Shimane.
chateau matsue
Remparts du château de Matsue (松江城, Matsue-jō), préfecture de Shimane.
chateau okayama
Château d'Okayama (岡山城, Okayama-jō), préfecture d'Okayama.
chateau okayama
Château d'Okayama (岡山城, Okayama-jō), préfecture d'Okayama.
chateau tsuyama
Château de Tsuyama (津山城, Tsuyama-jō), préfecture d'Okayama.

h/ Région du Kyūshū (九州)

chateau aya
Château d'Aya (綾城, Aya-jō), préfecture de Miyazaki.
chateau chiba
Château de Chiba (千葉城, Chiba-jō), préfecture d'Ōita.
chateau hirado
Château de Hirado (平戸城, Hirado-jō), préfecture de Nagasaki.
chateau hirado
Château de Hirado (平戸城, Hirado-jō), préfecture de Nagasaki.
chateau kunamoto
Château de Kumamoto (熊本城, Kumamoto-jō), préfecture de Kunamoto.
chateau kunamoto
Murailles du château de Kumamoto (熊本城, Kumamoto-jō), surnommées le « repoussoir des guerriers » (武者返し, musha-gaeshi), préfecture de Kunamoto.
chateau karatsu
Château de Karatsu (唐津城, Karatsu-jō), préfecture de Saga.
chateau kokura
Château de Kokura (小倉城, Kokura-jō), préfecture de Fukuoka.
chateau kushima
Château de Kushima (玖島城, Kushima-jō) ou château d'Ōmura (大村城, Ōmura-jō), préfecture de Nagasaki.
chateau shimabara
Château de Shimabara (島原城, Shimabara-jō) ou château de Moritake (森岳城, Moritake-jō) ou château de Takaki (高来城, Takaki-jō), préfecture de Nagasaki.
chateau shimabara
Château de Shimabara (島原城, Shimabara-jō), préfecture de Nagasaki.
chateau tomioka
Château de Tomioka (富岡城, Tomioka-jō), préfecture de Kunamoto.